cadre   - Nous sommes le Mardi 25 Juin 2019 et il est 16:06
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  lettre de la présidente mai 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre de la présidente mai 2019
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    Glossaire: rechercher la signification d'une abréviation...

Total des abréviations et significations enregistrées sur ce site : 1546
Lettre sélectionnée : C

CA    CAAPSAIS    CAC    CAD    CAD    CADA    CADA    CADES    CADUS    CAE    CAE    CAEN    CAF    CAF    CAFAD    CAFAMP    CAFAMS    CAFETS    CAFME    CAFME    CAFS    CAJ    CAJ    CAL    CAM    CAMPA    CAMPS    CAMSP    CAMU    CAO    CAP    CAP    CAP    CAP    CAP    CAPASH    CAPD    CAPI    CAPL    CAPS    CARSAT    CART    CASF    CASF    CASH    CASP    CASS    CASS    CAT    CATEB    CATTP    CBI    CBP    CBUS    CC    CCA    CCAA    CCAM    CCAS    CCASA    CCASH    CCAT    CCDH    CCECQA    CCF    CCLIN    CCM    CCMPI    CCN    CCNE    CCPE    CCPP    CCPP    CCPPRB    CCR    CCSD    CCSD    CCSS    CCVAQSS    CD    CDA    CDAD    CDAEF    CdAM    CDAPH    CDC    CDCA    CDCDS    CDCPH    CDD    CDEN    CDES    CDHP    CDHP    CDI    CDO    CDOEA    CDOM    CDS    CDSM    CDSP    CDTD    CDU    CE    CE    CE    CE    CEAM    CEC    CECCOF    CECCOF    CEDEP    CEDH    CEDIAS    CEDPA    CEF    CEFI-PSY    CEM    CEME    CEPP    CEPS    CEPT    CER    CERJP    CES    CES    CESE    CESEDA    CESF    CESR    CESU    CFA    CFAS    CFES    CFG    CFHE    CFPS    CFQIPS    CFTMEA    CG    CGI    CGLPL    CGSS    CH    CHA    CHG    CHI    CHRS    CHRU    CHS    CHSCT    CHT    CHU    CHU    CI    CI    CIAAF    CIAS    CIAS    CIC    CIDH    CIDIH    CIE    CIF    CIFRE    CIH    CIH    CILE    CIM    CIO    CIRDD    CIRE    CIRST    CIS    CISP    CISS    CIVIS    CLA    CLACT    CLAD    CLAHP    CLAN    CLI    CLI    CLIC    CLIN    CLIS    CLIS1    CLIS2    CLIS3    CLIS4    CLS    CLS    CLSH    CLSM    CLSSI    CLUD    CM    CMA    CMA    CMC    CMC    CMD    CMDMS    CMDR    CME    CME    CMM    CMN    CMP    CMP    CMPP    CMPP    CMPR    CMRR    CMS    CMU    CMUC    CNAF    CNAM    CNAMTS    CNBDpaph    CNCDH    CNCEJ    CNCPH    CNED    CNEFEI    CNEH    CNESMS    CNFPT    CNG    CNIL    CNIM    CNISAM    CNLE    CNO    CNOM    CNOP    CNOSS    CNPS    CNPV    CNQCS    CNQSP    CNRD    CNRH    CNRS    CNS    CNSA    CNSA    CNU    CNV    COAE    COCT    CODAMPP    CODAMUPS    CODAMUPSTS    CODERPA    CODES    CODHPSY    COM    COMEDIMS    COMEDIMS    COMEX    COMEX    COP    COPIL    COREVIH    COSSEC    COSTRA    COTOREP    COTRIM    COVIRIS    COVR    CP    CPA    CPAM    CPC    CPCI    CPCMECH    CPCS    CPH    CPI    CPIP    CPLA    CPME    CPO    CPOA    CPOM    CPP    CPP    CPP    CPP    CPR    CPRDFP    CPS    CPT    CPU    CQAGR    CRA    CRA    CRA    CRAM    CRAMCO    CRCI    CRCSM    CRDRA    CREA    CREAI    CREDES    CREDOC    CREHPSY    CREPSY    CRES    CRESDA    CRF    CRIAVS    CRIC    CRIDEF    CRIM    CRIMCUP    CRIS    CROM    CROP    CROS    CROSMS    CROSS    CRP    CRP    CRPA    CRPP    CRPV    CRR    CRRA    CRRF    CRRMP    CRS    CRU    CRUPEC    CRUQ    CSAPA    CSDU    CSH    CSIRMT    CSL    CSM    CSMF    CSP    CSP    CSPPM    CSS    CSSI    CSSI    CSST    CSST    CST    CTC    CTE    CTNREHI    CTP    CTP    CTRS    CTRS    CTS    CTS    CUCS    CUI    CUMP    CVS    CVSD   




CAMSP: Centre d'Accueil Médico Social Précoce

Résumé Lieu de soins
Adresse Internet http://www.moteurline.apf.asso.fr/epidemiostatsevaluation/epistats/statsapf/camsp.htm

Détail

CAMSP

Pour des statistiques détaillés
Le nombre de CAMSP pris en considération par rapport à l’année dernière est inchangé (4 établissements), cependant une baisse de 28.3% des effectifs est constatée. Les statistiques de 98/99 se basent sur un total de 194 enfants, 55 de moins que l’effectif 97/98 (les variations de la période de centralisation expliquent en partie cette diminution). Dans la quasi-totalité des cas les enfants ont trouvé une solution de prise en charge au sein de leur département d’origine. L’admission
L’absence de prise en charge médico-sociale antérieure au CAMSP est toujours largement majoritaire (8 cas sur 10) néanmoins l’hébergement en milieu familial accompagné d’un suivi libéral devient plus fréquent (11.5 % cette année contre 4.5 % des cas en 97/98). Cette remarque s’applique avec justesse quel que soit l’âge d’admission (l’âge moyen d’admission est légèrement inférieur à 1 an et, la médiane se situe à 1,1 an) mais se vérifie surtout pour la classe d’âge des 1 à 2 ans (16.6 % des enfants ont alors eu recours à un suivi libéral au sein de la famille). L’origine de la demande d’accès en CAMSP émane toujours principalement des médecins hospitaliers, cette tendance se renforce encore en 1998/99 (+7.7 points par rapport à l’année précédente).

Données administratives
L’âge moyen des enfants présents dans les CAMSP est de 3,7 ans, les 3-6 ans forment la classe d’âge la plus représentée avec près de la moitié des effectifs, suivent les 1-3 ans qui forment 40 % de l’ ensemble, les moins d’1 an et les plus de 3 ans sont donc marginaux. Le sexe masculin est légèrement sur représenté avec un taux de présence de presque 57 % pour 43 % de filles, constamment vérifié depuis 5 ans. Dans un peu plus de 57 % des cas le taux d’invalidité n’est pas encore fixé ou est inconnu des équipes de professionnels (peut-être du fait du jeune âge des enfants) toutefois ce constat de ‘non-connaissance’ est nuancé à travers l’apport de la variable de l’allocation d’éducation spécialisée pour laquelle la situation est inconnue dans ‘seulement’ 34 % des cas. Lorsque l’information est recueillie un enfant sur trois (30,5 % exactement) a recours à l’AES seule.

Scolarité – formation - hébergement
Près de la moitié des enfants ayant un âge supérieur ou égal à 3 ans au 01/09/98, donc en âge d’être scolarisé, ne le sont justement pas. En ce qui concerne les autres, plus du tiers le sont en maternelle petite ou moyenne section et un sur dix en grande section. Le lieu de vie de l’enfant est 99 fois sur 100 le domicile familial. Ceci était, bien sûr attendu, compte tenu de la mission des CAMSP dont le but est précisément " d’organiser une prise en charge permettant, autant que possible, le maintien de l’enfant dans sa famille ". Parmi les solutions de prise en charge qui viennent en sus des CAMSP, la halte garderie est perçue comme étant de plus en plus usitée depuis 4 ans pour concerner cette année près d’un enfant sur cinq (très légère augmentation par rapport à 97/98).

Etiologies
L’analyse de l’origine des handicaps ne varie que très peu d’une année sur l’autre, les enfants cérébrolésés composent la grande partie de cette population à plus de 84 % (dont 60 % d’IMC/IMOC). Hormis les malformations cérébrales, les retards psychomoteurs d’origine indéterminée et la catégorie inclassable avec déficience motrice (avec des pourcentages respectifs de 6.3 %, 8.3 %, 7.3 %) tous les autres handicaps concernent moins de 10 personnes. Cependant trois évolutions sont perceptibles : les lésions médullaires neuromusculaires augmentent régulièrement depuis 96/97 ( elles atteignent cette année un taux de 3.6 %), la même remarque définie les ‘déficiences mentales exclusives ou très prédominantes’ (2.6 % en 98/99) enfin, les lésions ostéo-articulaires disparaissent totalement dans les CAMSP (cf en annexe, le tableau 1)

Déficiences motrices et déficiences associées
Les enfants atteints d’une déficience des 4 membres (tétraplégie au sens large du terme) sont les plus fréquents dans les CAMSP (45.4 %), leur part semble d’ailleurs augmenter d’année en année. Cette tendance se retrouve pour ce qui est de la déficience de la succion ou de la déglutition. Si un doute existait l’année précédente quant à cette hausse à cause d’un taux de non-réponse ayant diminué d’environ 20 points de 96/97 à 97/98, il nous est désormais possible de valider quelque peu ce phénomène observé, les taux de non-réponse étant de grandeur proche. Le recueil 98/99 vérifie la constante diminution des personnes aveugles et surtout des malvoyants qui de 15 % en 94/95 passent à moins de 5 %. Globalement, une baisse généralisée des troubles complexes de la vision est constatée. Peu d’enfants sont concernés par des troubles auditifs (moins de 6 %). L’année 1998/99 présente une diminution non négligeable de -7 points concernant la part des enfants atteints de déficience mentale, ils représentent toutefois encore 40 % des enfants en CAMSP. Ce résultat n'est pas forcément en contradiction avec l’augmentation relative constatée des ’déficiences mentales exclusives ou très prédominantes'. Les ‘troubles du langage écrit et du calcul diminuent d’une façon marquée (de 22.1 % en 97/98, ils représentent en 98/99 15.6 % de cas enregistrés par FIESTA), cependant, ce constat est nuancé par la forte hausse de l’item ‘non évaluables ou indéterminés’ qui concerne désormais trois usagers sur quatre en CAMSP du fait de l'âge). Les nouveaux items relatifs aux troubles instrumentaux et neuropsychiques dont les libellés sont : les troubles gnosiques ou praxiques, les troubles de la mémoire et/ou de l’attention, autres troubles instrumentaux et neuropsychiques, ont soulevé moins d’ambiguïtés puisque les taux de non réponses ont été divisés par 4. Cependant même si la comparaison demeure délicate, la structure des tableaux ne propose pas d’évolutions significatives d’une année sur l’autre. Les différents troubles psychiques spécifiques recensés concernent une infime part des enfants, leur jeune âge constitue sans doute un problème difficile à résoudre en termes d'évaluation. Seuls les troubles du caractère et du comportement sont conséquents et se stabilisent depuis 5 ans à hauteur de 12 à 13 % de la population en question. Pratiquement aucun enfant n’utilise une aide technique à la communication. Un constat identique s’applique aux enfants scolarisés (3 élèves sur une cinquantaine). La trachéostomie concerne ‘seulement’ deux enfants et l’assistance respiratoire de manière substitutive intermittente cinq.

Sortie
31 enfants ont quitté la prise en charge en CAMSP. Nous connaissons la trajectoire post-CAMSP de 28 d’entre eux. Alors que plus des trois quarts des enfants réorientés avaient été dirigé vers une institution médico-sociale (IMP, IEM et placement familial) en 1997/98, ils sont à peine plus de 40 % un an plus tard. Le placement en domicile familial, avec suivi libéral ou accompagnement social, s’est développé de façon significative puisqu’il concerne pour l'année de référence 28.6 % des enfants sortie, soit une augmentation de 10 points comparée à 1997/98.

Imprimer cette page Imprimer cette page


Imprimer et/ou voir toute la liste des abréviations et leurs significations Imprimer la liste des abréviation

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales