cadre   - Nous sommes le Samedi 23 Juillet 2016 et il est 11:07
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  psycyclette 2016 : les géants pour la 3ème année
  les nationales...
canada: le concept du retablissement
  Les départementales
psycyclette 2016 : les géants pour la 3ème année
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    Glossaire: rechercher la signification d'une abréviation...

Total des abréviations et significations enregistrées sur ce site : 1540
Lettre sélectionnée : A

AA    AA    AA    AA    AA    AAAF    AAE    AAH    AAI    AAP    AAPEL    AAS    AAT    AAV    AAVAC    ABA    ABM    ACBUS    ACCEM    ACCEM    ACE    ACFP    ACI    ACI    ACOSS    ACPSAM    ACS    ACSé    ACT    ACTP    AD    AD-PA    ADAE    ADAGES    ADAP    ADAPEI    ADAR    ADBB    ADEHPA    ADELI    ADEMA    ADEME    ADEPRO    ADES    ADESM    ADF    ADIL    ADM    ADM    ADMR    ADN    ADPAD    AE    AEB    AEC    AED    AEEH    AEG    AEMO    AEP    AEPG    AEPS    AEPS    AERAS    AERES    AES    AES    AES    AF    AFAF    AFCAT    AFCRPV    AFDPHE    AFDS    AFERUP    AFFECT    AFFEP    AFFEP    AFN    AFP    AFP    AFP    AFP    AFPA    AFPA    AFPA    AFPBN    AFPEP    AFPP    AFR    AFRC    AFSEA    AFSSA    AFSSAPS    AFSSET    AFT    AFTAD    AFTC    AFTCC    AFTOC    AGAB    AGAPSY    AGEFIPH    AGEPS    AGGIR    AHI    AI    AI    AI    AIP    AIS    AIS    AIS    AISS    AIST    AIT    AITB    AJ    AJ    AJPP    ALCISM    ALD    ALD 23    ALEFPA    ALMD    ALS    ALT    AMA    AMC    AMD    AME    AMEB    AMELI    AMELI    AMF    AMF    AMG    AMK    AMM    AMM    AMO    AMP    AMPI    AMPP    AMRF    AMRP    AMU    ANAES    ANAH    ANAP    ANDEM    ANEH    ANESM    ANFH    ANGT    ANHPP    ANJI    ANM    ANMDA    ANPAA    ANPCME    ANPE    ANPPH    ANR    ANSM    ANSM    ANSSAET    ANTR    AO    AP    AP    AP    AP    AP-HP    APA    APA    APAJH    APAP    APAS    API    API    API    APIJ    APM    APP    APP    APP    APS    APSAH    APT    ARC    ARDH    ARE    AREHA    ARGOS 2001    ARH    ARLIN    ARML    ARS    ARSA    ARTT    AS    AS    ASAH    ASCISM    ASE    ASE    ASEH    ASEPSI    ASH    ASH    ASH    ASHQ    ASI    ASIP    ASLL    ASP    ASPA    ASV    ASV    AT    ATA    ATB    ATDI    ATE    ATIH    ATS    ATSEM    ATU    ATU    AVC    AVP    AVS    AVS    AVSCO    AVSI    AVSM    AVU    CRB   




ACTP: Allocation Compensatrice pour Tierce Personne

(mise à jour en février 2005)

L ' Allocation compensatrice

L’allocation compensatrice pour aide d’une tierce personne ou pour frais professionnels, créée par la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées (loi n°75-534 du 30 juin 1975, art. 39 et 40, J.O du 12 janvier 1978), est une aide versée par le département. Son objectif est de permettre à la personne de bénéficier d’une tierce personne pour les actes de la vie quotidienne ou de disposer d’une compensation pour les frais occasionnés par le handicap dans une profession.

pour frais professionnels - ACFP
pour une tierce personne - ACTP
Conditions d'attribution :
  • avoir un taux d’incapacité permanente au moins égal à 80%,
  • si vous pouvez justifier de la nécessité de l'aide d'une tierce personne pour les actes essentiels de la vie courante (se laver, marcher, s'habiller...),
  • être âgé d'au moins 20 ans (toutefois, vous pouvez en bénéficier dès l'âge de 16 ans si vous ne pouvez plus être considéré à charge au sens des prestations familiales),
  • en principe, être âgé de moins de 60 ans (vous bénéficiez après 60 ans de l'allocation personnalisée d'autonomie APA )
  • résider en France métropolitaine
  • être de nationalité française,
  • si vous êtes de nationalité étrangère, justifier de la régularité du séjour,
  • ne pas bénéficier d'un avantage analogue comme la majoration pour tierce personne allouée par la Sécurité sociale.

Vos ressources correspondant au revenu net catégoriel déclaré en 2003 ne doivent pas dépasser un plafond égal * au montant de l'allocation augmenté de :

  • 7 102,71 euros pour une personne seule,
  • 14 205,42 euros pour un couple,
  • majorés de 3 551,36 euros par enfant à charge.

Si vous exercez une activité professionnelle : seul 1/4 de vos ressources provenant de votre travail est pris en compte pour le calcul.

Le montant de l'ACTP varie en fonction de vos besoins et de la façon dont ils sont pris en charge. Il peut être compris entre 385,91 EUR et 771,82 EUR par mois.

L'ACTP est attribuée à taux plein si votre état nécessite l'aide d'une personne pour la plupart des actes essentiels de la vie et si cela entraîne pour cette personne un manque à gagner (arrêt de travail par exemple).
Cette aide peut être fournie par une ou plusieurs personnes rémunérées, par votre entourage ou par le personnel de l'établissement d'hébergement où vous résidez.
Si vous êtes atteint de cécité, vous avez automatiquement droit à l'allocation au taux plein même si les actes essentiels de la vie quotidienne restent possibles.

L'allocation compensatrice peut se cumuler avec l'allocation aux adultes handicapés, un avantage de vieillesse ou d'invalidité et une allocation de chômage.

La personne qui s'occupe de vous au titre de tierce personne peut bénéficier, sous certaines conditions, de l'affiliation gratuite à l'assurance vieillesse.

Lorsque les personnes sont hébergées dans un établissement avec une prise en charge par l’aide sociale ils peuvent bénéficier d’une allocation réduite dans la limite de 90%.
Lorsque une personne est hébergée en foyer on doit impérativement lui verser la totalité de l’allocation.
Lorsque l’hospitalisation atteint plus de 45 jours ou que la personne est placée en Maison d’Accueil Spécialisé (MAS) le versement de l’allocation est suspendu.

Conditions d'attributions :
  • vous exercez un travail régulier,
  • l'exercice de cette activité entraîne des frais supplémentaires liés à votre handicap.

Sont compris les frais de transport, d'achat ou d'aménagement de matériel, d'aménagement de locaux, d'aménagement d'un véhicule, les frais de secrétariat spécifique...

Montant de l'allocation compensatrice : Il varie selon les frais engagés , entre un minimum de 385,91 euros* et un plafond de 771,82 euros* par mois depuis le 1er janvier 2005.

L'allocation compensatrice peut se cumuler avec vos ressources (votre revenu net catégoriel de 2003) dans la limite d'un plafond fixé pour la période du 1er juillet 2004 au 30 juin 2005, à 7 102,71 euros , plus le montant de l'allocation compensatrice accordée par la COTOREP.

Le plafond est doublé pour les personnes mariées, vivant en concubinage ou liées par un PACS (soit 14 205,42 euros* ) et majoré de 50 % par enfant à charge (soit 3 551,36 euros* ).

La COTOREP :

  • examine votre demande adressée à l'aide des formulaires Cerfa n°61-2344 et n°61-2280,
  • apprécie si les conditions sont remplies,
  • fixe votre taux d'incapacité permanente,
  • fixe le taux de l'allocation compensatrice.

.

La demande de l’allocation compensatrice
C’est auprès de la COTOREP que s’effectue la demande ou auprès du Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S) du lieu de résidence de la personne avec les pièces justificatives.

* Plafonds pour la période de paiement du 1er juillet 2004 au 30 juin 2005.

Textes de références

DECRETS
CIRCULAIRES
Décret n°77-1549 du 31 décembre (JO du 12 janvier 1978) modifié par le décret n°78-325 du 15 mars 1978 (JO du 18 décembre 1978) Circulaire 61 AS du 18 décembre 1978
Décret 78-448 du 24 mars 1978 Circulaire n°83-2 du 15 juin 1983
Décret n°91-967 et n°91-968 du 24 septembre 1991 Circulaire n°91-39 du 18 décembre 1991
Circulaire n°92-25 du 16 septembre 1992


Pour plus d' informations, vous pouvez consulter le site www.service-public.fr/ (rubrique Handicapés -> Allocations et aides financières aux adultes handicapés)


Imprimer cette page Imprimer cette page


Imprimer et/ou voir toute la liste des abréviations et leurs significations Imprimer la liste des abréviation

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales